Les plantes de Damien Les plantes médicinales du docteur Damien

Présentation de l’auteur

Docteur d’état en Pharmacie et docteur en Chimie spécialisé dans les substances naturelles, j’ai travaillé pendant cinq ans en laboratoires de recherches au Muséum National d’Histoire Naturelle et à l’Institut de Chimie des Substances Naturelles de Gif sur Yvette (CNRS). J’ai réalisé plusieurs études sur les constituants chimiques de plantes médicinales d’Afrique, d’Amérique du Sud et sur ceux des éponges marines des Iles Salomon.

Pharmacien spécialisé en phytothérapie et aromathérapie, j’exerce aujourd’hui en officine et je conseille mes patients afin de les accompagner dans leurs choix thérapeutiques, médicaments “de synthèse”, phytothérapie, hygiène de vie, etc.

Les plantes médicinales sont à mon avis capables de répondre à des enjeux important de santé publique : la prévention et le traitement de certaines pathologies cardiovasculaires, l’amélioration des troubles du sommeil et des troubles de la digestion et du transit qui sont fréquents dans une société soumise à un stress important. Elles constituent une aide appréciable dans les pathologies infectieuses bénignes et récurrentes, telles que les infections urinaires, ORL, l’aide à la cicatrisation, les douleurs articulaires et musculaires modérées…

Elles ont l’avantage d’avoir un coût de production assez faible et une empreinte écologique très inférieure aux médicaments de synthèse. Leur inconvénient est d’être insuffisamment évaluées en terme de sécurité et d’efficacité par rapport aux médicaments autorisés par l’agence du médicament lorsque ces plantes sont vendues sous le statut de complément alimentaire. Il convient donc de s’assurer de la qualité, de l’efficacité et de l’innocuité du produit de phytothérapie avant de consommer. Le pharmacien est aujourd’hui en France le seul référent capable de vous assurer la qualité du médicament à base de plante.

 

Publications scientifiques

Lacroix D., Prado S., Kasenene J., Kamoga D., Zirah S. and Bodo B. Unprecedented Occurrence of Isoaspartic Acid in a Plant Cyclopeptide. Organic Letters 2012, 14 (2), 576–579.

Lacroix D., Prado S., Kasenene J., Kamoga D. and Bodo B. Absolute configuration of 2′(R)-acetylmontrifoline and 2′(R)-montrifoline, furoquinolines from the fruits of Teclea nobilis. Phytochemistry Letters 2012, 5 (1), 22–25.

Lacroix D., Prado S., Kasenene J., Kamoga D. and Bodo B. Structure and antiparasitic activities of phenylpropanoids and alkaloids from Citropsis articulata root barks. Journal of Natural products 2011, 74 (10), 2286-2289.

Lacroix D., Prado S., Kamoga D., Kasenene J., Namukobe J., Krief S., Dumontet V., Mouray E., Bodo B. and Brunois F. Antiplasmodial and cytotoxic activities of medicinal plants traditionally used in the village of Kiohima, Uganda. Journal of Ethnopharmacology 2011, 133 (2), 850-855.

Lacroix D., Prado S., Deville A., Krief S., Dumontet V., Kasenene J., Mouray E., Bories C. and Bodo B. Hydroperoxy-cycloartane triterpenoids from the leaves of Markhamia lutea, a plant ingested by wild chimpanzees. Phytochemistry 2009, 70: 1239-1945.

Lacroix D. L’Ayahuasca, un breuvage chamanique amazonien : aspects ethnobotaniques, chimiques, pharmacologiques, effets physique et psychique du mélange hallucinogène. Editions Universitaires Européennes, janvier 2011.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.